Quatre présumés voleurs de voitures ont été transmis au parquet de Libreville, le 14 avril, à la suite d’une enquête menée par les éléments de la direction générale des Recherches (DGR).

Quelques voleurs et trafiquants de véhicules ont été récemment arrêtés à Libreville. Mais des efforts devront davantage être faits par les forces de l’ordre et de sécurité au regard de l’étendu de leur réseau. © D.R.

 

Les éléments de la Direction générale des recherches (DGR) viennent de mettre la main sur quatre présumés voleurs de voitures. Ceux-ci enquêtaient depuis quelques semaines sur le vol d’une Rav 4 dans la commune d’Akanda. En effet, les officiers de la gendarmerie rassemblaient depuis deux mois des indices sur un vol similaire commis à Ndjolé. La piste les a conduit sur les traces d’un dénommé Arouna Njima, Camerounais de 30 ans. Appréhendé, il va passer aux aveux en donnant les noms de ses complices. Oyanayi Abdoul, un autre Cameroun, Alain Cuissic Mba et Marty B, tous deux Gabonais seront également arrêtés.

Selon les éléments de l’enquetes, Arouna Njima est certainement le chef de la bande, chargé d’écouler les véhicules volés à Kyè-ossi au Cameroun. Et de la même manière, il revendait celles volés dans ce pays voisin au Gabon. Ce qui prouve qu’il ne s’agit que d’une petite part de ce réseau qui a été démantelée. Les plaintes pour vol de véhicules continuent de s’amonceler à la Police comme à la Gendarmerie. La DGR est à pied d’œuvre afin de retrouver le reste des véhicules dérobés par les trafiquants. Ces voitures, si elles ne sont pas acheminées vers les pays voisins ou dépiécées, sont souvent toujours en circulation, sous d’autres couleurs. Les quatre truands sont placés sous mandat de dépôt à la prison centrale de Gros-Bouquet et méditent sur leur sort.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW