Avant fin novembre, les bus de la nouvelle société de transport en commun, Trans Urb, seront en circulation dans les rues de la capitale gabonaise. L’annonce a été faite par le ministre des Transports Justin Ndoundangoye.

Selon le ministre des Transports, les bus de Trans Urb seront en circulation en novembre 2019. © D.R.

 

Bus de la Société gabonaise de transport (Sogatra) trop rares, taxis trop chers, trajets saucissonnés. C’est ce à quoi sont soumis les habitants de capitale gabonaise durant les heures de pointe. En cette période d’année scolaire, c’est la triple peine tant le besoin en moyen de transport en commun se fait de plus en plus ressentir. «Pour sortir le matin, c’est tout un combat. C’est pareil pour le soir. La situation est compliquée, vu les embouteillages et le manque de transports», s’est exprimé une habitante du Pk8. Malgré l’élargissement de la route en 2×2 voies, avoir un petit taxi, un taxi-bus ou un bus de la Sogatra est difficile tant la demande est forte.

Loin d’être propre à la zone des PK, le spectacle est le même dans la plupart des quartiers de la capitale gabonaise où rallier un coin à l’autre, a tendance à se transformer en véritable parcours du combattant. Pour contourner cet état de fait, le gouvernement annonçait pour août, la mise en circulation des bus de la nouvelle société de transport en commun Trans Urb. Mais e fut un rendez-vous manqué. «Que l’on comprenne que la mise en place d’une société entre la décision et l’effectivité jusqu’au démarrage, a des processus d’achat de bus, d’assurance, de recrutement des conducteurs, de recrutement des employés, la construction d’un siège», a déclaré le ministre des Transports, tentant d’expliquer le retard accusé.

Se voulant tout de même rassurant, Justin Ndoudangoye a indiqué que «toutes ces étapes ont déjà connu un niveau d’avancement qu’on peut mettre à 95%». «Donc nous sommes dans la finalisation de ce projet et on ne terminera pas le mois de novembre, cette société sera en circulation», a-t-il promis. Ainsi, après août, le démarrage effectif des activités de Trans Urb est annoncé pour novembre et les usagers des transports en commun l’attendent avec impatience.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW