" " Cinquième noyade à Mouila en moins de 3 mois : cette fois, un bambin dans une fosse | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Triste découverte à Motoboko, un quartier du premier arrondissement du chef-lieu de la province de la Ngounié : le petit Emmanuel, 4 ans seulement, aurait échappé à la vigilance de ses parents et s’est retrouvé au fond d’un puits. C’est le cinquième cas de noyade à Mouila en ce dernier trimestre de l’année.

Le quartier Motoboko, dans le premier arrondissement de Mouila. © D.R.

 

Un nouveau drame a été enregistré dimanche 28 novembre 2021 à Mouila. Le corps sans vie d’un enfant d’à peine 4 ans y a, en effet, été retrouvé dans une fosse, selon une source locale. Le drame est survenu à Motoboko, un quartier du premier arrondissement de Mouila, chef-lieu de la Ngounié. Le petit Emmanuel aurait échappé à la vigilance de ses parents pour se retrouver dans une fosse qui, apparemment, n’était pas sécurisée.

La douloureuse découverte a été faite à la suite des recherches, plusieurs minutes après le constat des parents de la disparition du bambin. La détresse de la famille n’a pas manqué d’attirer l’attention du voisinage qui a accouru, dans l’espoir que quelque chose était encore possible pour réanimer le garçonnet. Malheureusement.

Les cas de noyade sont récurrents à Mouila. Trois ont ainsi été enregistrés ces derniers temps, avant celui du petit Emmanuel. Le 17 octobre, on déplorait la mort de deux fillettes et leur oncle dans les eaux de la Ngounié, plus grande rivière de la province éponyme. Neuf jours plus tard, un bébé de 3 ans s’est noyé dans une autre fosse à Bavanga, dans le deuxième arrondissement de cette cité. Le 17 du mois finissant, c’est un enfant de 11 ans qui trouvait la mort dans la rivière Dougayou. Celui de dimanche dernier n’est donc qu’un cas parmi tant d’autres, et qui interpelle davantage plus d’un responsable.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire