GR

La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient de doter le personnel médical et paramédical du Haut-Ogooué en d’équipement de protection individuelle. D’une valeur de 50 millions de francs CFA, cette dotation s’inscrit dans le cadre de la riposte contre le Covid-19 au niveau de la province.

André Massard (à droite), lors de la remise symbolique de l’équipement de protection aux autorités provinciales, le 10 juillet 2020 à Franceville. © D.R.

 

Fortement engagée dans la lutte contre le Covid-19 dans le Haut-Ogooué, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient à nouveau de poser un geste louable. La société a récemment remis aux autorités provinciales, un lot d’équipements de protection individuelle destiné au personnel médical et paramédical, en charge de la lutte contre la Covid-19 dans la province.

D’une valeur de 50 millions de francs CFA, cet équipement se compose de 100 000 paires de gants chirurgicaux, 75 000 surchaussures, 50 000 charlottes, 10 000 écouvillons indispensables pour tester les populations, ainsi que 300 combinaisons de protection. «Cet équipement vient compléter le dispositif de riposte de la région, dans lequel Comilog et le groupe Eramet sont d’importants contributeurs, à travers des actions multiformes évaluées à plus d’un 1,5 milliard de francs CFA», a affirmé le directeur des relations publiques.

© D.R.

Dans le cadre de cet engagement, André Massard a notamment rappelé l’arrivée d’une équipe médicale de 14 médecins et infirmiers, aux côtés de celle de l’hôpital Amissa Bongo, pour renforcer la prise en charge médicale des malades du Covid-19. Ou encore, la mise à disposition de 12 respirateurs, la fourniture de médicaments pour le traitement des patients, etc.

«Toutes ces actions diverses et variées sont d’une part, la confirmation de la détermination d’Eramet et sa filiale Comilog à œuvrer, aux côtés des pouvoirs publics, dans la lutte contre le Covid-19 dans la province et d’autre part, elles sont une réponse forte et franche à l’appel à la solidarité lancé par le résident de la République», a affirmé André Massard.

Ce dernier n’a pas manqué d’adresser quelques mots à l’endroit des bénéficiaires de ces équipements. «Votre rôle est crucial et déterminant, c’est la raison pour laquelle nous devons aussi vous préserver en mettant à votre disposition ces équipements de protection», a-t-il conclu. Un équipement qui tombe à point, tant le Haut-Ogooué fait office de deuxième foyer du Covid-19 après le Grand Libreville.

 

 
GR