GR

280 Français faisaient partie des 367 passagers qui ont quitté le Gabon au départ de Libreville, le 5 avril. Dans le contexte actuel de crise du Coronavirus, un nouveau vol est en préparation, à en croire l’ambassade de France au Gabon.

280 Français ont quitté le Gabon au départ de Libreville, le 5 avril 2020. © Mario Beauregard

 

Dans le lot des 367 passagers qui ont quitté le Gabon au départ de Libreville, le 5 avril, figuraient 280 ressortissants français, ont annoncé l’ambassade de France au Gabon et le consulat général à Libreville.

«Sur autorisation obtenue le 31 mars, un vol a ainsi été opéré par Air France le 5 avril, pour le retour en France de 367 passagers, dont  280 compatriotes, Français de passage ou personnes vulnérables résidant au Gabon ; 87 étrangers de passage (dont 67 Européens), pour partie conjoints de compatriotes de passage», ont détaillé l’ambassade de France au Gabon et le consulat général à Libreville.

Parmi ces passagers, 154 venaient de Port-Gentil par quatre vols organisés le même jour par l’ambassade de France, en liaison avec Afrijet et sur autorisation du gouvernement gabonais. Exprimant sa reconnaissance aux autorités gabonaises pour le «succès de cette opération, fruit d’une coopération exemplaire», l’ambassade de France a également remercié «Air France et Afrijet».

Le 2 avril, le gouvernement a autorisé, à titre exceptionnel, certains vols en vue du rapatriement des résidents qui le désirent. Une mesure visant à décanter la situation de certains ressortissants étrangers bloqués au Gabon, en raison de la fermeture des frontières liée à la pandémie du Coronavirus. Dans ce cadre, l’ambassade de France, en lien avec Air France, organise les retours, pour lesquels elle sollicite du gouvernement gabonais l’autorisation de vols de Libreville vers Paris. Après le vol du 5 avril, l’ambassade de France a annoncé travailler avec Air France, à «un nouveau vol Libreville-Paris dont la date n’est pas encore arrêtée».

 
GR
 

8 Commentaires

  1. JAMES DE MAKOKOU dit :

    J’ESPER QUE CE SONT DES VOLS ALLER SIMPLE ET QU’ILS NE REVIENNENT PLUS…
    QUE TOUT LE MONDE RENTRE CHEZ LUI…C’EST FRANCHEMENT CE QUE J’ADORE DE CORONA..C’EST DE NOUS LAISSER VIVRE TRANQUILLE CHEZ NOUS..
    J’AURAI AIMER QUE TOUS LES AUTRES ETRANGERS EN FONT DE MÊME ,,LES ANGLAIS-LIBANAIS-BENINOIS-CHINOIS-SINGAPORIENS-MAROCAINS.. ET NE RESTE QUE LES AUTOCHTONES

    RENTREZ-CHEZ VOUS

  2. KIEM dit :

    Mon cher frère James, le matériel médical que nous recevons et même les protocoles de gestion de cette crise, ne viennent-ils pas des autres ?

  3. Jean jacques dit :

    Mais nous sommes encore dans la préhistoire,les gens ne réfléchissent pas partout ca était fait dans le monde ou les gens rentre chez soi.

  4. Mezzah dit :

    Pas d’attaques personnelles, il faut argumenter.
    Aujourd’hui l’Europe et les USA se demandent si le modèle économique actuel basé sur les profits et donc sur la recherche de la main d’oeuvre la moins chère est le meilleur sur le plan humain. On a tout délocalisé en Chine et on voit la résultat. Il suffit que la Chine décide de ne plus approvisionner la planète en masques et d’autres produits pharmaceutiques et ce sera l’hécatombe.
    Pour revenir au poste de JAMES DE MAKOKOU on pourrait se demander si les Gabonais compétents ne pouvaient pas remplacer une partie des Français rapatriés. C’est une question ouverte.

  5. Ikobey dit :

    Et les autres ? ils veulent mourir ici ? ils sont fous ces Blancs !
    Si je pouvais je n’hésiterais à passer l’épidémie chez eux.

  6. James, ta xénophobie t’eloigne du coup de ce genre de forum. Moi je demanderai plutôt quelle structure, État ou entreprise prendra en charge vos billets retour ? Que nos économies ne soient pas associées à vos promenades. On n’a plus de l’argent à dispatcher comme cela se faisait avant.

Poster un commentaire