HABANA

Une supportrice du Gabon lors du match Gabon-Maroc le 27 janvier à Libreville

Les 16 équipes de cette 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football ont pour la plupart des noms d’animaux dont la symbolique voudrait qu’elles en aient les mêmes aptitudes et caractéristiques au combat. Les journalistes auraient eu bien de mal à ne les appeler que par ces surnoms. Voici donc à quoi aurait ressemblé une utilisation stricte de ces surnoms. 

Le 21 janvier en match d’ouverture de la compétition à Bata, les Chevaliers de la Méditerranée se sont fait carboniser (1-0) par le Tonnerre. Le même jour, toujours à Bata, les Lions de la Teranga sont parvenus à griffer leur adversaire, mais les Boulets de cuivre en ont eu raison (1 à 2). Pourtant, les mêmes Boulets de cuivre ont eu tout le mal du monde, le 25 janvier à Bata, pour terrasser les Chevaliers de la Méditerranée (2-2). Et, précédé par une forte pluie s’étant abattue sur Bata le 25 janvier, le Tonnerre a achevé les Lions de la Teranga.

Le 22 janvier à Malabo, les Eléphants ont empêché les Crocodiles du Nil de sortir de la vase (1 à 0). Le même jour, dans la même ville, les Antilopes noires (Palancas Negras) ont gambadé mieux que les Etalons, remportant le match par 2 buts à 1.

Le 23 janvier à Libreville, les Panthères ont griffé et grièvement blessé les Gazelles par deux fois (2 à 0). Tandis que les Aigles de Carthage qui ont asséné leurs crocs aux Lions de l’Atlas. Dégâts : 2 buts à 1.

Le 24 janvier à Franceville, ce sont les Etoiles noires  qui ont ébloui les Zèbres (Botswana) et s’en sont tirés sur le score de 1 but à 0 et, dans la soirée et sur les mêmes installations les Aigles ont réussi à terrasser d’un but (1-0) l’une des rares équipes humaines, le Syli (équipe nationale) de Guinée.

Surnoms des 16 équipes participant à la CAN Orange Gabon-Guinée équatoriale 2012
  • Angola : les Palancas Negras (antilopes noires)
  • Botswana : les Zèbres
  • Burkina Faso : les Étalons
  • Côte d’Ivoire : les Éléphants
  • Gabon : les Panthères
  • Ghana : les Black Stars (étoiles noires), dérivé de Black Star (surnom de l’équipe elle-même)
  • Guinée : le Syli national (équipe nationale)
  • Guinée Équatoriale : le Nzalang (« tonnerre » en langue fang)
  • Libye : les Chevaliers de la Méditerranée
  • Mali : les Aigles
  • Maroc : les Lions de l’Atlas
  • Niger : les Ménas (gazelles)
  • Sénégal : les Lions de la Teranga
  • Soudan : les Faucons de Jediane, les Crocodiles du Nil
  • Tunisie : les Aigles de Carthage
  • Zambie : les Chipolopolos (boulets de cuivre)
 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire