TATIE

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), actuellement confrontée à des difficultés de fournitures de ses services, notamment la distribution de l’eau, suite à la rupture des principales conduites de transport d’eau potable de Ntoum vers la capitale et ses environs, a informé sa clientèle de la mise en place d’un programme rotatif de l’alimentation en eau. Dans certains quartiers, les points d'eau en activité sont particulièrement recherchés - © Static/Gabonreview.com

La situation, selon les techniciens de la SEEG, est la conséquence d’un éboulement de terrain consécutif aux fortes averses de la nuit du 21 octobre 2012. La crue du cours d’eau qui traverse le village Meyang a affecté et mis hors service l’une des deux canalisations de la conduite DN 1000 qui assurent le transport de l’eau potable depuis les usines de production de Ntoum jusqu’à Libreville. Depuis lors, les habitants de la capitale vivent au rythme de la rationalisation du vital liquide. D’où la prolifération de bidons que l’on voie à travers la ville avec des personnes à la recherche des zones où coule le précieux liquide.

Pour faciliter les choses en cette période de disette, la SEEG a mis en place un programme qui organise l’alimentation en eau. Il a été établi ainsi que suit :

Entre 22h00 et 06h00 (horaires approximatifs):

Montagne Sainte, Ancienne gare routière, centre ville, Nzeng Ayong centre, Charbonnages, Diba Diba, Bel Air, Ambowé Camp de Gaulle, Kalikack, Gué-gué, Alibadeng, Okala, Avormbam Bodéga, Angondjé.

Entre 06h00 et 14h00 (horaires approximatifs):

Nkembo, Ancienne Sobraga, ENS, UOB, Boulevard Triomphal, Louis, Gros bouquet, Bisségué, Plein ciel.

Entre 14h00 et 22h00 (horaires approximatifs)

Beauséjour, Ozangue, IAI, Awendjé, Damas, Echangeur Lalala, Pont Nomba, SNI Owendo, Octra, Sobraga, Akournam (1, 2), Alénakiri, Port d’Owendo.

Ce programme est fourni à titre indicatif et est susceptible de modification en fonction des données réelles d’exploitation (niveau de consommation), a précisé la SEEG, indiquant qu’elle s’emploie, avec l’appui de l’Etat, à mobiliser tous les moyens disponibles et vous assure de leur engagement à tout mettre en œuvre afin de réduire la durée des perturbations.

 
GR
 

6 Commentaires

  1. joeblack dit :

    Balivernes! Et les autres quartiers alors ou il n’y a pas eu une goutte d’eau depui 3 jours? C’est trop nul quoi! On nous raconte des histoires comme d’habitude!

  2. moi makaya dit :

    je réside au quartier avea et je ne sais pas exactement dans quelle tranche horaire nous nous trouvons. je vois NKEMBO de 06h à 14h. cette nuit à 2h l’eau est venu à AVEA. et quand je regarde le plan d’alimentation cela n’y figure pas. tromperie ou pas tromperie? ou tout simplement quartier inexistant. je suis dans un mapane c’est vrai mais quand même…

  3. bigjohn dit :

    montagne sainte, immeuble BGL, prévu de 22h à 6 h !!!!!!, horaires plutôt « pas du tout respectés », pas une goutte d’eau depuis mardi, soit 4 jours. Difficile à vivre.

  4. beny dit :

    Certaines zones situées en hauteur ne seront pas alimentées en eau, comme sni owendo, neuf étages etc… La seeg devrait préciser 7 info aux clients.

  5. MrGABAO dit :

    Vraiment, nous n’arrivons pas à satisfaire nos besoins les plus élémentaires (boire et manger, pour ne citer que ceux là !) et l’argent du pays est utilisé avec une « légèreté » déconcertante par ces vipères qui se disent « gouvernants » du pays ! Des « blagueurs » an pouvoirs ! Les investissements hasardeux d’Ali (près de 60 milliards de FCFA dans des villas de luxe en Europe et aux USA); les 2400 milliards de FCFA programmés pour les investissements depuis 3 ans, ces gars là font quoi avec l’argent du pays ????

    Ce pb d’eau est connu de tous depuis longtemps, pas un milliards n’a été investis !

    Pareil pour le pb des universités du bled, on ne donne rien !

    L ARGENT VA OU ????

    On nous endors avec des pseudo projet « futuristes », alors que les problèmes élémentaires sont là, criants et frappant de plein fouet le quotidien d’une population fatiguée des promesses et des projets approximatifs d’Ali BONGO.

    CES TYPE N’ONT PAS LE SENS DES PRIORITÉS !

    Lisez ça : https://www.gabonreview.com/blog/les-annonces-en-rafale-dhenri-ohayon/

    Que de milliards à dépenser ! On ne peut pas d’abord arranger les pb de base, construire ne serait-ce qu’une université valable et reconnue en Afrique ?

    JE NE CONNAIS PAS ALI, IL A CERTAINEMENT DES QUALITES MAIS L’INTELLIGENCE ET LE SENS D’HOMME D’ETAT N’EN FONT PAS PARTIE !

    A vous les PDGistes, il est temps de sérieusement repenser à votre engagement politique si ce sont vos convictions qui vous guide car, Ali ne fera rien de positif pour le Gabon, vous m’entendez, RIEN !!!!

  6. Ayong dit :

    Véolia, instrument de la françafrique, nous rappelle que nous leur appartenons toujours et qu’ils peuvent nous manipuler à souhait.Cette ruoture d’eau en est un exemple.

Poster un commentaire