mdas

 

Grâce à un accord de licence avec le bureau africain de la major Universal Music Group, la chanteuse gabonaise de RnB, Welkome, signe son retour sur la scène avec le titre «Tchop». Un single interprété en duo avec la rappeuse Sabi, et avec lequel son nouveau producteur entend bien conquérir l’Afrique et plus encore.

La chanteuse Welkome (photo) signe son retour avec « Tchop ». © Capture d’écran/YouTube

 

Welkome est de retour sur le devant de la scène musicale gabonaise, et elle entend bien le rester. D’autant que la jeune chanteuse, Ornella Guiroungui à l’état civil, bénéficie désormais du soutien d’une grande major : Universal Music Group, par l’entremise d’un « label deal » (accord de licence) signé il y a quelque temps entre Universal Music Africa et son partenaire local Thomas Obengo. 

Le titre «Tchop» interprété en duo avec la rappeuse Sabi (auteure de « Les wés ») est censé annoncer de grandes choses pour la jeune artiste. Par le biais de cette collaboration avec la major internationale, l’entrepreneur culturel nourrit l’ambition d’«exposer hors des frontières locales» le talent de sa nouvelle protégée qu’il présente comme «la princesse du RnB» avant de signer d’autres artistes.

«Grâce à l’accord de licence obtenu auprès d’Universal Music Africa, Thomas Obengo peut à son tour signer avec différents labels ou artistes et ainsi leur faire profiter d’un accompagnement stratégique Marketing, une donnée ayant longtemps manqué aux artistes gabonais dans leur quête de positionnement sur des territoires autres que le Gabon», explique la production de Welkome.

«Le son du moment» 

Pour son producteur, le titre « Tchop« , «qui donne la pêche en ce début de rentrée scolaire», est «une invitation adressée à la gent masculine, le tout supporté par un clip aux allures de court-métrage qui met en avant le savoir-faire gabonais sur le plan audiovisuel».

Posté sur la chaîne YouTube de la chanteuse il y a quelques heures, le clip est en effet signé par le jeune vidéaste gabonais Jovany Allogo.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire