Le Gabon s’est une nouvelle fois incliné sur un score fleuve en Sud Ladies Cup. Lors de la 4e journée de la compétition, le 15 mai à Marseille, les Panthères ont perdu 0-10 face à la Corée.

Instantané de la rencontre Corée-Gabon. © Capture d’écran/festival-foot-espoirs.com fr

 

Les matchs se suivent et se ressemblent pour le Gabon à la Sud Ladies Cup. Pour la 4e et avant dernière journée de cette compétition, le 15 mai à Marseille, les filles de Jeanne Moussavou se sont lourdement inclinées (0-10) face à la Corée.

Le cauchemar des Panthères a commencé très tôt dans le match, avec un but de Kyong Yong Kim. L’attaquante du Naegohyang FC s’est illustrée à trois autres reprises, inscrivant ainsi un remarquable quadruplé. A la mi-temps, le score est sans appel : 5-0. Après la pause, le cauchemar des Gabonaises va se poursuivre avec un but toutes les 10 minutes.

Le Gabon s’incline finalement sur le score sans appel de 0 à 10. Si la Corée prend la tête du classement à l’issue de cette rencontre, pour le Gabon le coup de sifflet final a sonné la fin du calvaire. En quatre matches, les filles de Jeanne Moussavou ont encaissé 34 buts sans en inscrire un seul.

Le Gabon pourrait peut-être réussir cet exploit face au Mexique, le 18 mai, lors de l’ultime journée de la Sud Ladies Cup.

 
 

4 Commentaires

  1. Joseph Stevy dit :

    Voici le type d’humiliation que les responsables du football gabonais refusent d’éviter à notre pays à travers leur amateurisme. Cette équipe était-elle obligée de participer à cette compétition ? La non participation aurait été mieux que les 34 buts encaissés en 4 matchs.

  2. ENANGA Louis dit :

    Bonjour chers amis

    Pour une équipe venant d’un pays où toutes les activités sportives sont au sol, et particulièrement le football féminin, vous n’attendiez qu’à même pas que ses vaillantes allaient pour battre les l’équipes ou les sport en général et le football féminin en particulier se pratique comme à l’école ! Elles y sont allées, pour apprendre et je loue leur courage et bravoure. Elles jouent même avec le coeur, contrairement aux équipes masculines qui n’ont aucun sens de la combativité et d’honneur,

    Bravo les filles car, s’est en forgeant que l’on devient forgeron. Car c’est pas temps le nombre des buts encaissés, mais l’expérience à en tirer au sortir d’une telle compétition.

    Vous êtes labas, pour apprendre et rien d’autre. Encore une fois bravo pour le courage et le sens de l’honneur

  3. Moulengue dit :

    Ooooh ! Y a-t-il un championnat féminin au Gabon ? Ces joueuses sortent de quel moule ? Même le football professionnel est inexistant sur le terrain, on ne sait même pas à quelle journée sommes nous, c’est le championnat féminin qui peut porter ses fruits ???

  4. moundounga dit :

    Bjr. J’avais prévu ce score en additionnant le nombre des buts encaissées lors des deux précédentes rencontres et divisé par 2 matchs pour faire une moyenne de buts à prendre pour le prochain match. Pile poil exact à 2 unités près. Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW