HABANA

Mario Lemina a confié qu’il souhaitait poursuivre l’aventure avec Galatasaray (D1 turque), où il a été prêté lors de la saison 2019-2020. Malheureusement, le club turc n’avait pas eu les moyens de lever la clause libératoire du Gabonais, fixée à 10,4 milliards de francs CFA par Southampton (D1 anglaise).

Mario Lemina a avoué qu’il souhaitait rester à Galatasaray. © Daily Mail

 

Après un an de prêt à Galatasaray (D1 turque), Mario Lemina a quitté la Turquie au dernier mercato malgré lui. Le joueur prêté par Southampton (D1 anglaise) a révélé qu’il souhaitait poursuivre l’aventure avec les Cimbom. «Galatasaray a fait de son mieux à cette époque. Nous connaissons maintenant très bien le coût de l’embauche des joueurs étrangers. Ce ne serait pas facile car on savait que mon club voulait des sommes que Galatasaray ne pouvait pas se permettre à ce moment-là. Donc je ne peux pas leur en vouloir. Ils ont fait de leur mieux», a confié le milieu de terrain gabonais dans une interview parue dans le média turc Futbol Arena, le 30 décembre.

Le joueur de 26 ans a été prêté au club de Süper Lig (championnat turc de D1) en septembre 2019, sous la forme d’un prêt avec option d’achat obligatoire. Alors que Southampton réclamait 10,4 milliards de francs CFA pour céder Mario Lemina, Galatasaray n’en proposait que 5,2. Une offre insuffisante pour les Saints, qui finalement ont préféré rapatrier le joueur en août dernier. Il a rejoint Fulham (D1 anglaise) dans le cadre d’un prêt payant de plus de 1,4 milliard de francs CFA, avec option d’achat automatique en cas de maintien du club dans l’élite.

S’il avoue se sentir bien en Angleterre, l’international gabonais ne serait pas contre un retour à Galatasaray si l’occasion se présentait. «Nous verrons s’il y aura à nouveau une possibilité dans les saisons à venir et si j’ai encore le niveau pour jouer à Galatasaray. Mais c’est vrai que mon cœur me faisait mal quand je suis parti. Mais en même temps, je me suis retrouvé à Fulham, une équipe où j’avais encore besoin de travailler plus dur. Et je veux vraiment, vraiment travailler dur, redevenir le joueur que je devrais être», a conclu Mario Lemina.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire