TATIE

Le Gabon a fait une prestation honorable à l’Open de judo de Dakar. A l’issue de cette compétition organisée du 14 au 15 novembre, la délégation gabonaise a décroché cinq médailles de bronze et argent.

Le Gabon a glané cinq médailles à l’Open de Judo de Dakar, organisé du 14 au 15 novembre 2020. © Facebook

 

Présent à l’Open de judo de Dakar, tenu du 14 au 15 novembre, le Gabon a décroché deux médailles d’argent et trois autres en bronze. Soit une moisson de cinq médailles, dans un contexte de crise sanitaire ayant fortement impacté les conditions de préparation des athlètes gabonais.

«La compétition s’est bien passée. Nous étions au départ six athlètes, il y a un de nos combattants, l’international Koussou, qui a eu un problème de vol. il est arrivé en retard alors que l’épreuve avait déjà débuté. Pour les cinq autres, les choses se sont bien passées», s’est réjoui le secrétaire général adjoint de la Fédération gabonaise de judo et jiujitsu (Fegajudo)  et chef de délégation. «Nous avons obtenu cinq médailles, ce qui nous classe 5e sur 18 Nations», a ajouté Harold Nzigou, relayé par L’Union du 17 novembre.

Fernand Nkero (-60 kg), Aboubakre Gotaliwina (-66 kg) et Marc Nzé Kala (-73 kg) ont remporté les médailles de bronze. Battus en finale, Junior Koumba (-81 kg) et Luc Manogho (-91 kg) ont décroché la médaille d’argent. Après Dakar, les Gabonais se projettent déjà sur Antananarivo (Madagascar). «Ce résultat nous donne raison de mieux préparer les championnats d’Afrique qui auront lieu du 14 au 18 décembre 2020 à Antananarivo», a conclu Harold Nzigou.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire