mdas

Les accords et conventions ne cessent de se multiplier entre le Gabon et la Turquie. Après la signature d’un document, le 27 août denier, entre l’agence de normalisation et de transfert de technologie du Gabon (ANTT) et l’institut de normalisation de la Turquie (TSE), le tour est revenu à un accord commercial aérien permettant d’assurer 7 vols par semaine entre les deux pays.

Gabonreview.com - Un Boeing 737-800 de Turkish Airlines - © CC Wikipedia

Le Gabon a décidé d’ouvrir son ciel, dès la fin du mois de décembre prochain, aux vols de la compagnie Turkish Airlines. Un accord de type commercial a été paraphé à cet effet, le 3 septembre dernier à Istambul, entre le sous-secrétaire d’État auprès du ministre des Transports, des Affaires maritimes et des Communications de Turquie, Suat Hayri Aka et le ministre délégué chargé des Transports du Gabon, Emmanuel Jean Didier Biye.

Membre de Star Alliance, Turkish Airlines, classée par Skytrax (un organisme de consultation basé à Londres), «meilleure compagnie européenne de l’année», compte commencer par quatre rotations hebdomadaires avec des escales pour atteindre sept rotations dans la semaine. La compagnie dessert déjà les villes de Kinshasa (République démocratique du Congo) depuis le 27 août, Sebha en Libye et N’djamena dès le 4 septembre et Sharm el-Sheikh, en Égypte, dès le 9 octobre puis Malé, aux îles Maldives, le 24 novembre prochain.

Ces engagements mutuels qui lient les deux pays apparaissent comme les premières retombées des visites respectives des deux présidents Ali Bongo et Abdullah Gül en Turquie et au Gabon. Au cours de ces différentes visites 9 accords de coopération ont été signé entre les deux États avec pour objectif : une coopération économique gagnant-gagnant dans un contexte de stabilité et de sécurité sans lesquelles aucun développement n’est possible.

// <![CDATA[
// < ![CDATA[
//

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire