HABANA

 

Le Conseil des ministres du 7 avril a adopté le projet de décret portant réorganisation de la direction générale du Génie militaire avec la création d’un bataillon du génie agricole et des formations rattachées du génie militaire.

Le secteur agricole vient de se voir octroyer une place importante au sein des Forces de défense gabonaises. © D.R.

 

Le secteur agricole vient de se voir octroyer une place importante au sein des Forces de défense gabonaise, avec l’adoption le 7 avril par le gouvernement d’un projet de décret organisant, la création d’un bataillon du Génie agricole et des formations rattachées du génie militaire, au sein de la direction générale du Génie militaire.

Selon le communiqué final du Conseil des ministres, ce projet vise à permettre à cette structure des Forces de défense de répondre de manière optimale aux enjeux nouveaux liés à sa montée en puissance. Et l’une des missions premières du bataillon du Génie agricole est d’appuyer l’État dans l’amélioration des moyens de subsistance des Forces de défense.

Ainsi, la nouvelle direction générale du génie militaire comprend désormais : le Bataillon des Travaux du Génie militaire ; le Bataillon de Combats du Génie militaire ; le Bataillon du Génie agricole ; et les Formations rattachées du Génie militaire.

Cette nouvelle organisation devrait favoriser une implication certaine de l’armée dans le développement du secteur agricole national, au regard de l’optimiste gouvernementale, d’une possible relance de la filière agricole, pour arriver à une véritable autosuffisance alimentaire.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. diogene dit :

    Génie et militaire ne vont guère bien ensemble mais génie militaire agricole, bravo ! C’est du grand guignol ! La faucille et le marteau comme drapeau !
    A quand le génie militaire avicole, apicole (là y a picole ça peut marcher),vinicole, christicole etc…

    Les graines n’ont pas germé, l’arbre à flingues lui pousse très bien via la Francafric !

Poster un commentaire